GRGS > Recherche > Logiciels

Bureau des longitudes Centre national d’études spatiales Institut national de l'information géographique et forestière - Laboratoire LAREG Observatoire de Paris Institut national des sciences de l'Univers Observatoire de la Côte d'Azur Service Hydrographique et Océanographique de la Marine Observatoire Midi-Pyrénées Université de la Polynésie Française Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes - Conservatoire national des arts et métiers Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre

Le logiciel GINS (Géodésie par Intégrations Numériques Simultanées) est développé et maintenu par l’équipe de Géodésie Spatiale du CNES pour ses activités de recherche dans le cadre du Groupe de Recherche de Géodésie Spatiale (GRGS). C’est un logiciel d’orbitographie précise appliquée à la géodésie spatiale qui permet la restitution de nombreux paramètres géodésiques ou physiques accessibles par les observations spatiales. Ces paramètres sont de trois types :

1. géométrique (tels les positions de stations et du géocentre, les paramètres de rotation de la Terre ou des planètes…),
 2. dynamique (tels les coefficients harmoniques sphériques du champ de gravité ou des marées, les coefficients des forces de surface, les paramètres de la thermosphère, des caractéristiques thermo-optiques du satellite…)
3. de mesure (telles les corrections de délai troposphérique, de datation, de fréquence…).

Ce logiciel comprend d’une part un processus d’intégration numérique des équations différentielles du mouvement d’un satellite ou d’une constellation de satellites dans un repère inertiel, en prenant en compte notamment l’ensemble des forces gravitationnelles et de surface agissant sur le satellite ainsi que le mouvement d’attitude spécifié du satellite selon son macro-modèle.

Il permet d’autre part l’ajustement, par la méthode des moindres carrés, des éphémérides produites ainsi que des autres paramètres grâce aux données de suivi géodésiques de types GPS (soit une constellation GNSS, soit des mesures entre les satellites de la constellation et des satellites en orbite basse), Doppler (ex. : DORIS), Laser, optiques, altimétriques… En outre, il permet de traiter des données de types VLBI et Laser Lune.

De plus, ce logiciel peut être utilisé en analyse de mission compte tenu que la plupart des mesures décrites peuvent être simulées pour tester de nouvelles fonctionnalités ou de nouvelles missions satellitales.

GINS est aussi un outil de géodésie planétaire qui permet de calculer la trajectoire d’un satellite artificiel autour de n’importe quel corps du système solaire : une planète, un satellite naturel, un petit corps ou le Soleil.

Sous le nom GINS est compris une série de logiciels dépendants dont PREPARS qui rassemble et prépare l’information utile au traitement, les modules DYNAMO qui sont des modules de gestion et résolution des équations normales ainsi que des logiciels annexes comme OV de comparaison d’orbites ou GINO d’exploitation graphique des résultats.

Ce logiciel est disponible en version PC avec accès Internet à la base de fichiers d’environnement aux équipes de recherche sous réserve de l’acceptation de la convention d’utilisation (contact : jean-charles.martySPAMFILTER@cnes.fr ).

Référence

Algorithmic Documentation of the GINS Software, Rapport GRGS, December 2013.

CATREF (Combination and Analyses of Terrestrial Reference Frame) utilisé pour le calcul des réalisations du Système International de Référence Terrestre, permet une combinaison rigoureuse de Repères de Référence Terrestres. Son développement et sa maintenance sont assurés par l’équipe IGN/LAREG.

MATLO (MAThématiques pour la Localisation et l’Orbitographie), utilisé par le centre d’analyse GRGS de l’ILRS, développé en collaboration par l’Observatoire de la Côte d’Azur et l’IGN/LAREG, permet l’estimation de Repères de Référence Terrestres, de paramètres d’orientation de la Terre, de biais en distance pour la technique de télémétrie Laser en remettant en cause des orbites sur la base d’une méthode semi-dynamique.

affiche