La mission MARVEL (Mass And Reference Variations for Earth Lookout) de gravimétrie spatiale et de détermination du système de référence terrestre a débuté en Phase 0 au CNES en janvier 2020. Cette phase de pré-étude, qui doit durer environ une année, a pour but :

  • De vérifier que les concepts proposés permettent bien d’atteindre les résultats scientifiques attendus
  • De s’assurer que les verrous technologiques les plus critiques pourront bien être débloqués (en particulier la mesure de distance au niveau micrométrique entre la constellation haute et la constellation basse par lien laser chronométrique)
  • De dimensionner la charge utile scientifique (accéléromètres, récepteurs GNSS et DORIS, émetteur VLBI, lien laser), l’architecture des bus, les masses, poids et consommation des satellites. Le coût du lancement…

Dans sa configuration nominale, MARVEL a pour but d’atteindre en une mission unique deux objectifs scientifiques majeurs et complémentaires :

  • Surveillance des changements de masse dans le système terrestre avec une grande précision
  • Réalisation, au niveau mm, du référentiel terrestre – ITRF.

L’objectif gravimétrique est atteint au moyen au moyen d’une double constellation en orbite polaire, l’une vers 470 km d’altitude, l’autre vers 7000 km ; et par une mesure laser de distance, de qualité micrométrique, entre la constellation haute et la constellation basse. Il est envisagé que cette partie de la mission puisse être réalisée  en coopération avec une autre agence spatiale.

L’objectif « système de référence » est atteint, lui, en équipant un ou plusieurs satellites de la constellation haute des quatre techniques de positionnement géodésique : SLR, DORIS, VLBI, GNSS.

Ce projet de mission s’appuie sur les nombreuses études préliminaires qui ont été conduites dans les cadres GRASP / E-GRASP et MOBILE.

Plus de détails : Presentation_de_MARVEL